AIDE AUX VICTIMES


MES DROITS    OBTENIR UNE INDEMNISATION    ÊTRE ACCOMPAGNÉ PAR UN PROFESSIONNEL DU DROIT    AIDE AU RECOUVREMENT – FONDS DE GARANTIE


Le cadre contraignant de la procédure pénale, procédure qui est principalement tournée vers l’auteur des faits et la protection des droits individuels, laisse souvent démunie la victime qui se présente sans assistance devant la juridiction. Aussi, le Tribunal de Grande Instance de Verdun place au cœur de ses préoccupations l’information et l’orientation des victimes d’infractions pénales. En coordination avec le barreau de la Meuse et l’association d’aide aux victimes de la Meuse, le CIDFF, les victimes d’infractions pénales peuvent ainsi bénéficier d’un accompagnement pendant la procédure pénale et d’une aide au recouvrement dans la continuité de la décision de justice.

Questions les plus fréquemment posées :

ACTUALITÉS

La nouvelle directive de l’UE établissant des normes minimales concernant les droits des victimes fixe les principes généraux suivants: les victimes sont traitées avec respect, et les policiers, les procureurs et les juges sont sensibilisés, dans le cadre de leur formation, à la manière dont il convient de traiter les victimes; les victimes sont informées sur leurs droits et sur l’état de la procédure d’une manière qu’elles peuvent comprendre; des services d’aide aux victimes sont proposés dans tous les États membres; les victimes peuvent, si elles le souhaitent, participer à la procédure pénale et bénéficier d’une assistance lors du procès; les victimes vulnérables, telles que les enfants, les victimes de viol ou les personnes présentant un handicap, sont identifiées et protégées en conséquence; les victimes bénéficient d’une protection pendant l’enquête de police et durant la procédure judiciaire. Lire la suite…

page suivante >>